Connexion SP

Biographies des conférenciers



Conférence - Cancer, dépression et troubles anxieux en cas de SP
Date et heure : le mercredi 28 avril, de 13 h 30 à 14 h 30, HE (de 10 h 30 à 11 h 30, HP)

Conférencière : Dre Ruth Ann Marrie

La Dre Ruth Ann Marrie occupe un poste de professeure en médecine et en sciences de la santé communautaire à l’Université du Manitoba. Elle a obtenu un baccalauréat en chimie et un diplôme de médecine de l’Université Dalhousie, tous deux avec mention, avant de suivre une formation en neurologie à l’Université McGill. La National Multiple Sclerosis Society, organisme états-unien de la SP, lui a par la suite accordé une bourse de recherche Sylvia Lawry afin qu’elle poursuive des travaux dans le domaine de la sclérose en plaques à la Cleveland Clinic. Par la suite, elle a obtenu un doctorat en épidémiologie de la Western Reserve University. Actuelle titulaire de la chaire de recherche en sclérose en plaques financée par la Fondation de la famille Waugh, la Dre Marrie est la présidente du comité médical consultatif de la Société de la SP. Elle mène des travaux en vue de mieux comprendre l’incidence des maladies concomitantes sur divers aspects de la santé des personnes atteintes de sclérose en plaques (SP). Ses champs d’intérêt en matière de recherche comprennent aussi les facteurs étiologiques de la SP, l’exploitation des résultats déclarés par les patients atteints de sclérose en plaques et la SP pédiatrique.

Conférence - Utilisation de technologies innovantes en vue de la détection de biomarqueurs de l’évolution de la SP
Heure : De 17 h à 18 h, HE (de 14 h à 15 h, HP)

Conférencier : Dr Alexandre Prat

Le Dr Alexandre Prat a obtenu un baccalauréat ès sciences spécialisé en biochimie (1990), ainsi qu’un doctorat en médecine et une maîtrise en sciences (1995) de l’Université de Montréal. Après avoir terminé en 2000 un doctorat qui portait sur le développement de la barrière hémato-encéphalique (BHE) sous la supervision du Dr Jack P. Antel, il a effectué sa résidence en neurologie à l’Université McGill (plus précisément, à l’Institut neurologique de Montréal) jusqu’en 2003. Le Dr Prat est un membre actif du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (neurologie) depuis 2003. En 2000, il a reçu le prestigieux prix S. Weir Mitchell de l’Académie américaine de neurologie. Il est neurologue (membre du personnel) au CHUM, à Montréal, et professeur titulaire de neurosciences à l’Université de Montréal. Il a dirigé la chaire de recherche Donald Paty de la Société canadienne de la SP et a été chercheur boursier senior du FRQS (de 2012 à 2016). Il est désormais titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la sclérose en plaques et a été élu au Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada en 2015. Les travaux de recherche du laboratoire du Dr Prat portent actuellement sur les fonctions immunitaires de la BHE, les mécanismes qui sous-tendent la migration des monocytes et des lymphocytes au-delà de la BHE et la régulation physiologique des fonctions de cette barrière par les cellules gliales.

Conférence - La SP chez les immigrants : incidence de l’environnement canadien sur le risque d’avoir la SP
Heure : De 10 h 30 à 11 h 30, HE (de 7 h 30 à 8 h 30, HP)

Conférencière : Dre Dalia Rotstein

La Dre Dalia Rotstein est neurologue à l’Hôpital St. Michael’s et professeure adjointe de médecine à l’Université de Toronto. À titre de neurologue en milieu hospitalier, elle se consacre aux personnes qui sont atteintes de sclérose en plaques ou d’une autre maladie démyélinisante. Les travaux de recherche qu’elle mène portent sur les facteurs de risque de la SP et sur l’évolution de cette maladie. Elle s’intéresse également à l’évaluation des premiers résultats des traitements contre la SP, y compris le critère « aucun signe d’activité de la maladie » (ASAM). Elle a par ailleurs participé à la mise sur pied du programme de formation en neurologie intitulé « Neurology International Residents Videoconference and Exchange » (NIRVE), dans le cadre duquel elle agit également comme conseillère. Ce programme permet à des résidents en neurologie répartis sur les cinq continents d’accéder à des séances régulières de formation interactives.

Séance d’exercice - Exercices adaptés d’étirement et de renforcement (en anglais seulement)
Heure : De 16 h à 17 h, HE (de 15 h à 16 h, HP)

Conférencière : Amy Gostola, Kinesiologist

Amy Gostola a obtenu un baccalauréat ès sciences spécialisé en kinésiologie de l’Université de la Saskatchewan. Elle travaille au CBI Health Centre de Lloydminster, en Alberta.

Débat d’experts - Bien vivre avec la SP : interrogez les spécialistes
Heure : De 18 h à 19 h, HE (de 15 h à 16 h, HP)

Conférencière : Margot Catizzone

Margot Catizzone est physiothérapeute à l’Institut de réadaptation de Toronto, affilié au réseau UHN (University Health Network). Elle participe en tant que chef de soutien au programme communautaire TIME, lequel est axé sur la pratique de l’exercice. Au cours des douze dernières années, elle a travaillé auprès de personnes atteintes d’une maladie neurologique et a exercé ses fonctions en milieu communautaire, dans des services de réadaptation où étaient traités des patients en consultation interne et externe, de même qu’en pratique privée. Il lui importe d’accroître la capacité et l’inclusion communautaires en ce qui a trait à la pratique de l’activité physique afin d’aider les personnes qui présentent des troubles chroniques de la mobilité à vivre une vie saine et active.

Conférencière : Tiffany LaFleur

Tiffany LaFleur est diététiste. Elle travaille aux Services de santé de l’Alberta depuis 2006. C’est grâce à elle qu’a été instauré le service de diététique de la Clinique de SP de Calgary, située au South Health Campus, dès la création de cette clinique, en 2012. Privilégiant une approche axée sur le client, Tiffany s’efforce d’aider les personnes atteintes de SP à optimiser leur santé par l’alimentation.

Conférencière : Michelle Srdanovic

Michelle Srdanovic détient une maîtrise en psychologie de l’orientation (2008). Elle est conseillère clinicienne agréée et se spécialise dans le traitement des traumas et de l’anxiété. Au cours des quinze dernières années, elle a partagé son temps entre l’enseignement au Département des sciences de la santé de l’Institut de technologie de la Colombie-Britannique (BCIT), et la thérapie en pratique privée auprès d’enfants, de couples et de familles, à New Westminster. Elle a une fille de 15 ans dont elle est très fière et elle vit avec la SP depuis 2013.